Saison 1 en VF



Commandez le coffret sur le site de la FNAC
 
     
     
 
6.18 "La bague au doigt"



A télécharger en VF
 
     
     
 
10

Script de l'épisode 10.22 - ...Et merci

Eric et Annie sont dans la cuisine, ils discutent du mariage
Eric : donc le mariage aura bien lieu
Annie : je ne sais pas mais apparemment oui, c’est parti pour, les fournisseurs sont à pieds d’œuvre
Eric : pour toi, quoiqu’il advienne, pas de cuisine
Annie : exactement. Ne fait pas cette tête, tous les futurs marié on leur moment de doute enfin je veux dire ce n’est pas évidant de ce passer la
corde au cou. Bon d’accord ils se sont disputés et après ? Tous se passera à merveille
Eric : je te trouve bien philosophe
Annie : le mariage de Matt n’a pas été des plus facile
Eric : le vrai ou bien celui que nous avons aidé à financer ?
Annie : merci de me l’avoir rappelé
Eric : pardon. Dis moi au fait c’était pas hier que Lucy et Kévin devaient connaître le sexe du bébé ?
Annie : oh mais oui c’est curieux ils n’en ont pas soufflé mot
Eric : je pari que c’est une fille
Annie : oh et pourquoi ? Parce que si c’était un garçon ils seraient trop excités pour tenir leurs langues ?
Eric : non c’est pas ce que je veux dire. Tu vois je connais Kévin,  il serait si heureux d’avoir un garçon qu’il nous l’aurait déjà annoncé
Annie : tout ce que désire Kévin c’est avoir un enfant en bonne santé
Eric : oui bien sur mais il aimerait mieux avoir un garçon en bonne santé. Je me demande si Matt et Sarah attendent
Annie : attendraient quoi ?
Eric : un bébé
Annie : qu’est ce qui te fais dire ça ?
Eric : je ne sais pas je n’arrive pas à comprendre pourquoi ils n’ont pas pris l’avion, ben oui ils pourraient venir au mariage et repartir pour la
remise des diplômes. Je me demande si Sarah, elle aussi, n’est pas enceinte ?
Annie : ils ne viennent pas parce qu’ils ont du travail et entre nous ça n’étonnerait que Sarah serait prête à sacrifier sa première année d’internat
Eric : si tu le dis
(Simon arrive dans la cuisine)
Simon : bon allez, c’est parti désolé pour hier soir
Eric : oh
Simon : j’en pouvais plus entre les cours, le boulot et les partiels vous ajoutez un mariage par-dessus et puis crack quand je pense que pour un peu on étaient prêts à tout annuler
Eric : c’est pour nous rassurer que tu dis ça ?
Simon : ah ouai si on avaient voulu annuler le mariage, on l’aurait fait hier, mais c’était hier et aujourd’hui je me marie
Annie : et Rose ? Où en es-t-elle ? ? Elle n’est pas enceinte finalement?
Simon : non elle ne l’est pas. Si bien que toutes ses disputes hier, tous ses doutes, c’était purement hormonal. Enfin elle va bien je vais bien, et
croyez moi c’est beaucoup plus confortable de savoir qu’on ne se marie pas par obligation. Je veux passer le reste de ma vie avec Rose, c’est ce que je veux
(Simon part)

Flash-back Simon est dans le grenier, il observe avec des jumelles
Eric : tu es toujours là ?Je t’emmène manger une glace ?
Simon : Non merci
Eric : plus tard peut être quand tu seras plus grand, un chien viendra
Simon : j’aurais voulu qu’il vienne aujourd’hui
Eric : tu sais Simon, dans la vie on a pas toujours ce qu’on veut
Simon : je sais mais ce serait bien que ça arrive, rien qu’une seule fois
Eric : ouais

Eric : je ne crois pas qu’il sache ce qu’il veut
Annie : et elle encore moins

GENERIQUE

Matt entre dans la cuisine et prépare un sandwich
(Eric arrive)
Eric : quand est ce que tu es arrivé ?
Matt : tu ne nous as pas vus garer la voiture papa ?
Eric : comment j’aurais pus faire pour vous voir ? Où est Sarah ?
Matt : où est maman ?
Eric : elle est bien venue avec toi Sarah non ?
Matt : maman habite bien ici ?
Eric : tu dois voir ta mère pour savoir où est Sarah ?
Matt : va chercher maman
Eric : va chercher Sarah
Matt : maman
Eric : Sarah
(Sarah (enceinte) entre)
Eric : oh mon dieu
(Annie arrive)
Annie : ahhhhh tu es enceinte
(Annie enlace Sarah)
Matt : surprise
Eric : oh ça alors quelle surprise, oh vraiment c’est une très bonne surprise. Toutes mes félicitations
Annie : on ne savait pas que vous alliez venir
Matt : je ne crois pas que ce soit raisonnable mais
Sarah : mais on ne pouvait pas manquer le mariage, ça n’aurait pas été bien surtout que Rose à changé la date pour nous
Matt : j’ai eu un appel de Lucy, rassurez nous ils vont se marier ?
Annie : on a eu une petite frayeur hier mais aujourd’hui tout va bien. Simon affirme qu’ils tiennent à se marier et que ça le rend fou de joie
Matt : c’est bien
Eric : on verra
Annie : oh Sarah, tu es resplendissante
Eric : on a le droit de savoir ?
Matt : la tradition même nous on ne sait pas
Sarah : mais si nous le savons
Matt : on vous le dira plus tard quand Lucy et Kévin feront leur annonce et on repart tout ensemble ce soir
Eric : et demain soir, demain soir, vous serez les docteurs Camden
Matt : docteur Glass et docteur Camden
Sarah : désolé j’ai préféré garder mon nom de jeune fille, je suis fille unique
Eric : nous en sommes ravis pour vous si telle est votre désir docteur Glass
Matt : qu’est ce qu’il y a ?
Eric : te voilà médecin et bientôt père
Matt : oh mais c’est pas la peine de sortir les violons pour moi garde ça pour Simon, c’est lui le marié
Annie : oh ce qui me ramène un vieux compte à réglé avec vous deux. Vous vous êtes enfuis ?
Sarah : je n’ai pas demandé avant d’autoriser Ruthie à vous l’annoncer si bien que Matt m’en a voulu un bon moment lui aussi. Quand j’ai été enceinte on a décidé d’attendre de vous voir pour vous faire la surprise. Ca a été très dur pour moi vraiment très dur, en fait c’est ce qu’on voulaient tous les deux, vous faire la surprise mais au court de ces derniers mois j’ai vu à quel point c’est dur de garder un secret. Je me sentais si coupable de laisse Ruthie porter notre secret que je lui ai autoriser à vous le révéler
Matt : j’aurais continué de vous mentir jusqu'à la fin de ma vie
Annie : ah bon on mettra ça sur le compte d’une erreur de jeunesse
Matt : et comme on est vieux et fatigués, maintenant on aurais besoin de dormir un peu surtout ma femme
Annie : si vous preniez le garage, j’ai fais la chambre pour le cas où quelqu’un viendrait
Matt : si vous voulez faire la surprise tout le monde est sorti, vous pourriez venir en douce à l’église
Matt : parfait
(Matt et Sarah partent)
Matt : allez viens
Sarah : oui

Flash-back Mary demande à Matt de l’embrasser
Matt : ne m’embrasse pas
Mary : arrête c’est seulement pour faire semblant. Bon alors ensuite je dois lui caresser lentement le visage
Matt : non écoute à ce moment là c’est lui qui te caresse le visage
Mary : d’accord
Matt : enfin pas forcément, on est obligé de faire ça ?
Mary : oui alors tiens toi tranquille. Ensuite je ferme les yeux et
(Mary veut embrasser Matt, Eric les voit)
Matt : enfin papa c’est pas du tout ce que tu crois
Eric : tu me rassure
Mary : pardon

Annie : je sais à quoi tu penses. Au jour où Mary à pris Matt comme cobaye pour apprendre à embrasser
Eric : c’est peut être à partir de là que tout à basculé. J’ai cru que c’était à l’arrêt de la gym mais tout compte fait le vrai problème c’est ses
relations avec le sexe opposé
Annie : Mary sera toujours un mystère
Eric : tu crois qu’elle nous ferias la surprise ? Non bien évidement
Annie : Carlos sera présent et puis on a déjà Matt et Sarah, ils ont fait l’effort de venir la vielle de la remise des diplômes. Ils attendent un enfant, j’arrive pas à y croire, tu te rend compte
(ils s’enlacent. Les jumeaux arrivent dans la cuisine)
Annie : oh oui, oh non non, il est trop tôt pour mettre vos costumes et il va falloir me laver ces moustaches. Oh non, oh
Eric : quoi ?
David : ça s’en va pas au lavage
Sam : on a déjà essayé
David : ça partira plus jamais
Sam : c’est fini

Umberto parle à Rose
Umberto : si toutefois, en arrivant devant l’église tu étais subitement prise d’un doute, tu n’auras qu’a m’envoyer un signal. Alors je m’opposerai au mariage puis on sortira de l’église , on sautera dans ma voiture et on s’en ira. Et on vivra heureux pour l’éternité
Rose : je regrette mais ça n’arrivera pas
Umberto : c’est quoi le signal ?
Rose : il n’y aura pas de signal
Umberto : tu n’auras qu’a siffler, tu sais toujours siffler n’est ce pas ?
Rose : bon assez plaisanté, allez va-t-en maintenant. Je dois me préparer on se retrouve tout à l’heure à l’église
Umberto : rendez-vous à l’église
(Umberto embrasse Rose)
Umberto : au revoir Rose
(une fois qu’Umberto est parti, Rose siffle)

Kévin est dans le fauteuil pendant que Simon lui parle de Rose
Simon : tu vois ça m’éclate de dire : vous connaissez mon épouse Rose ? Ou bien bonjour Mr et Mme Camden, Rose et Simon Camden on a réservé. Ca me donne un vrai statut dans la société, une identité. Tu vois je me sens pleinement adulte. Je suis un époux, je suis un homme marié, enfin presque à partir d’aujourd’hui je serai tous ça. C’est un peu comme le saut à l’élastique sauf qu’au lieu de me jeter dans le vide, je me précipite tête baissée vers mon avenir
Kévin :  vos vœux vous les avez écrits vous-même ?
Simon : non pourquoi ?
Kévin :  non comme ça

Lucy est au téléphone avec Annie qui essaye d’enlever les moustaches des jumeaux
Lucy : oui il nous a dit ça également. Mais maintenant il est en train de péroré sur les joies de la vie conjugale. Il essaie de se rassurer parce que maintenant il n’a plus d’excuse pour ne pas l’épouser
Annie : je ne sais pas il semblait en forme ce matin
Lucy : oh je suis sure qu’il ne va pas bien. J’ai dis à Matt de l’appeler mais comme il doit se préparer pour demain. Ah au fait tu n’aurais pas parlé à Rose ou tu ne l’aurais pas vue aujourd’hui ?
Annie : non pas aujourd’hui
Lucy : tu crois pas qu’on devrait l’appeler ?
Annie : pour dire quoi ? Qu’on a peur que Simon fasse marche arrière, c’est trop tard
Lucy : oh on sonne à la porte, je te rappelle

Quelqu’un sonne à la porte de chez Lucy et Kévin
Simon : je suis impatient que Rose et moi, nous ayons notre maison et notre propre cuisine. Au fait on aura les même motifs de vaisselle que les parents, c’est super
(Simon ouvre la porte et voit Heather)
Heather : bonjour je suis une amie de Simon, j’aurais voulu vous remettre ça pour. Ah Simon tu es là comment ça va ?
Simon : bonjour, waouh en voilà une surprise. Je te présente mon beau-frère Kévin
Kévin : ravi de vous connaître
(Lucy arrive)
Lucy : Heather c’est toi. Comment ça va ?
Heather : oh très bien merci. Matt et Sarah m’ont dit que Simon se trouvait ici
Lucy : j’ai essayer de les joindre toute la matinée, comment ils ont su qu’il était là ? Allez je t’en prie entre voyons
Heather : je suis gênée, vous devez vous préparer pour le mariage. Je voulais passer avant et déposer ça à tes parents
Simon : je suis désolé de pas avoir pensé à t’inviter, tu es la bienvenue si tu veux
Heather : c’est pas grave, tu me connais et les mariages c’est pas mon truc. Je voulais juste te remettre quelque chose, ça fait un moment qu’il t’attend
Simon : j’ai le droit de regarder sans Rose.
(Simon ouvre le cadeau, c’est un cadre photo avec une photo de lui petit et Happy)
Heather : je pensais que ça te ferais sûrement plaisir d’avoir cette photo comme cadeau de mariage. Parce que Matt m’a raconté l’arrivée de Happy

Flash-back Matt Ruthie et Simon sont dans le jardin avec Happy
Matt : alors ma fille comment ça va
Simon : Happy va très bien
Matt : c’est comme ça que tu l’as baptisée ?
Ruthie : que je l’ai baptisée
Simon : parce que je te l’ai permis
Matt : et si tu allais lui chercher un petit gâteau ?
(Ruthie part)
Matt : je sais pourquoi Happy est si contente
Simon : pourquoi ?
Matt : tu garderas le secret ?
Simon : oui
Matt : elle va avoir des petits
Simon : faut pas dire à papa

Kévin : j’ignorais cet histoire
Heather : j’en connais d’autres, j’ai un petit faible pour cette famille. Je suis contente qu’on soient amies avec Sarah, d’autant plus que Matt à failli m’épouser
Lucy : Heather en était à ces voeux quand Matt à subitement décidé de s’élancer vers elle et de l’arrêter. Ils sont sortis en courant, bondis dans
la voiture et ont disparu. C’était spectaculaire
Simon : j’avais complètement oublié ça
Heather : je ne l’oublierai jamais
Lucy : donc tu es
Heather : divorcée. Dommage que Matt n’ait pas été là au second mariage
Lucy : oui on aurait souhaité que Matt soit présents aujourd’hui mais enfin pas pour la même raison
Heather : Matt a fait tout ce chemin et il ne viendra pas au mariage ?

Après qu’Heather leur ai dit que Matt était là, Simon et Lucy décident d’aller le voir
Simon : j’en reviens pas que Matt et Sarah soient là
Lucy : j’en reviens pas qu’ils se cachent dans le garage
Simon : ils se cachent pas c’est pour nous surprendre
Lucy : mais on doit pas me surprendre, je suis enceinte figure toi, je dois garder mon calme
Simon : t’as jamais été calme
(Matt arrive par derrière)
Matt : tiens on dirait les petits Camden
Simon : alors comme ça t’es venu
Lucy : t’es arrivé quand ?
Simon : Sarah est avec toi ?
Matt : oui on viens d’arriver, on a vu les parents et on avait décidé de vous faire la surprise à l’église
Lucy : oui et bien on préfère éviter toute surprise aujourd’hui, ça nous feras des vacances
Matt : alors le futur marié, c’est la forme ?
Simon : je me sens bien. Vraiment j’ai hâte d’être marié
Lucy : heureusement tu n’étais pas là pour la répétition Rose et lui n’étaient vraiment pas sur la même longueur d’onde
Matt : répét’ ratée, mariage heureux tout ira bien
Simon : ouais j’en suis sur, tout se passera bien. Je serais uni pour le reste de ma vie avec la femme que j’aime. J’ai du bol. Je vais me marier
pour la vie avec Rose, ouais, je pouvais pas rêver mieux
Matt : ah bon ? Ca se voit pas, t’es sur que ça va  ?
Simon : ouais, ça va même très bien
Matt : c’est vrai ?
Simon : non, mais dans quelle galère je me suis embarqué
Lucy : ah encore
Matt : tu vas te marier, je suis venu de loin exprès pour ça alors tu vas le faire
Simon : je sais plus maintenant. Je suis plus du tout sur de vouloir me marier
Lucy : je t’en prie ça suffit comme ça. Tu nous as fait ton numéro hier soir, et ce matin tu étais fin près une fois de plus à épouser Rose
Simon : c’est une décision de taille
Matt : tu l’a prise le jour où tu lui a demandé sa main. Tu l’as renouveler en fixant une date et tu l’a réaffirmé le jour où tu as envoyé les
faire-part
Lucy : oui mais
Matt : non il n’y a pas de mais
Lucy : mais il a le droit de revenir sur sa décision. Ecoute moi Simon, si tu veux renoncer fait le maintenant, n’attend surtout pas que Rose et toi
soyez devant l’église. Tu imagines si tu fais ça devant tous vos amis face à sa famille, face à notre famille, comme Matt a fait à Heather ?
Matt : oui j’allais oublier ça
Lucy : si tu ne le sens pas, rien ne t’y oblige. Si tu n’es pas sur de ta décision, tu as le droit d’y renoncer. Il vaut mieux admettre que tu n’es
pas prêt aujourd’hui que de t’en rendre compte demain ou après-demain ou bien je sais pas moi, dans une semaine, un mois ou même après dix ans de mariage
Matt : bravo révérend, je n’avais jamais eu l’occasion de te voir à l’œuvre. Qu’est ce que t’es en train de faire à ce pauvre Simon ?
Simon : ouais Matt ne t’a pas dis ce genre de truc le jour où tu t’es mariée, je me trompe ?
Matt : ouais
Lucy : oui mais moi je n’ai pas épouser Rose, j’ai épouser Kévin. Et j’aime Kévin, tout le monde aime Kévin. Enfin je veux dire on aime bien Rose je dis pas le contraire. Et toi aussi tu l’aimes bien mais ça ne va pas plus loin. Tu n’es pas amoureux d’elle
Simon : si je l’aime
Matt : Simon tu es amoureux de Rose n’est ce pas ? Et en voilà c’est la seule chose qui compte
Simon : oui j’aime Rose mais
Matt et Lucy : mais

Rose se prépare quand Sarah entre
Sarah : j’étais sure que tu te cachais ici. Rose tu es absolument éblouissante
Rose : tu me trouve présentable ?
Sarah : mieux que présentable, je te l’ai dis tu es absolument éblouissante
Rose : ma mère n’aime pas ma coiffure. Je me demandais si un chignon se serais pas mieux approprié ? Ma mère trouve que ce serait beaucoup plus sophistiqué. J’en sais rien, elle a sûrement raison. Qu’est ce que t’en penses ?
Sarah : fais comme tu le sens. Mais tu es ravissante telle que tu es
Rose : ravissante ? Ca veut dire peut mieux faire en suivant les conseils de ma mère c’est ça ?
Sarah : ta mère te mène la vie dure le jour de ton mariage ?
Rose : ce n’est pas intentionnel, elle a juste des opinion très arrêtés sur presque tout
Sarah : et si ça peut te rassurer, sache qu’elle n’est pas la seule. Si tu connaissais ma mère, tu comprendrais. Alors qu’est ce que ta mère pense de Simon, dis moi ?
Rose : en toute honnêteté ? Ma mère pense que Simon est un jeune homme tout à fait convenable mais elle espérait mieux
Sarah : ma mère pensait exactement la même chose de Matt au début, en mettant juif à la place de mieux. La seule chose qui compte c’est ce que toi tu pense de Simon
Rose : c’est un garçon charmant. Le plus charmant que je connaisse
Sarah : ah euh oui d’accord, oui c’est déjà une bonne chose ça
Rose : j’ai quelque chose pour toi. Tu n’es ni témoin, ni demoiselle d’honneur, mais je tenais à offrir un cadeau à chacune de mes sœurs
Sarah : Rose tu es sure de vouloir me donner ça ?
Rose : absolument. Le premier noël après leur divorce, mes parents m’ont chacun offert un collier de perles, sans s’être concerté au préalable.
L’année suivante, oubliant qu’ils m’en avait déjà offert l’année précédente, ils m’ont offert à nouveau des perles, et l’année suivante également, j’en ai pleuré pendant des mois. Je leur ai dit qu’ils m’en avait déjà offert et ils m’ont répondu que je pouvais aller les échanger. J’ai refusé, j’ai
gardé les perles et par la même occasion tout mon ressentiment à l’égard de mes parents pour leur divorce. Annie m’a conseillé de tourner la page une bonne fois pour toute, elle a pensé que plutôt d’acheter des cadeaux aux demoiselle d’honneur. Je ferais mieux de leur offrir mes colliers. Je tenais à ce que tu en ait un toi aussi
Sarah : merci, je suis très touchée. Mais tu ne crains pas que ta mère s’en aperçoivent, moi je pense que ma mère me tuerait
Rose : j’ai mis ma mère au courant, elle a trouvé ça génial. Elle a était très heureuse de constater que j’avais oublié mes rancœurs, et j’ai toujours le premier collier de perles qu’elle m’a offert ainsi que celui que mon père m’a offert
(Elles s’enlacent. On passe à la scène suivantes : Lucy met son collier de perles)
Lucy : oh merci. Alors comment tu me trouves ?
Rose : elles te vont à merveille. Tu es vraiment très en beauté, comment tu te sens ?
Lucy : je me sens en pleine forme et merci pour tout. En particulier pour le compliment, je me sens un petit peu enrobée
Rose : tu as une mine resplendissante. Umberto et moi on est impatients de savoir ce que c’est. Je veux dire Simon et moi
Lucy : il me tarde de vous le dire, je suis impatiente comme tout. Au fait cette robe de mariée est une véritable petite merveille
Rose : merci beaucoup. Ravie qu’elle te plaise
Lucy : Sarah m’a dit pour ta mère, ne l’écoute pas. Les gens qui critiquent les autres sont souvent encore plus critiques vis-à-vis d’eux même
Rose : j’aimerais le croire
Lucy : elle s’en veut peut être de ne pas avoir été là pour préparé le mariage, pour choisir ta robe. Ou si ça se trouve elle n’en reviens pas que
tu es réussis à tout prendre en mains toute seule y compris à trouvé la plus belle des robe de mariée.
Rose : merci
Lucy : et toi comment tu te sens ? Simon lui, est un petit peu déboussolé
Rose : ah bon tant que ça ?
Lucy : oui, t’inquiète pas il va s’en remettre

Rose met son voile lorsque Annie arrive
Annie : oh Rose tu es éblouissante. On dirait une couverture de magazine
Rose : alors ma mère avait raison pour le chignon
Annie : oh je n’ai pas dis ça, tu devais être tout aussi jolie avec les cheveux sur les épaules
Rose : vous trouvez que c’était mieux avant ?
Annie : non c’est parfait comme ça, c’est parfait
Rose : vous permettez que je vous dise quelque chose. Ca me fait vraiment plaisir que vous et moi on ai appris à mieux se connaître. J’ai comme l’impression que vous m’aimez, en tout cas plus que ma mère ne m’a jamais aimée
Annie : Rose je t’aime bien sur mais ta mère t’aime elle aussi, je peux te l’assurer. On a parlé hier soir en vous attendant, Simon et toi, elle t’adore, tu peux me croire
Rose : vous croyez que Simon m’aime ?
Annie : oui, je suis sure que Simon t’aime
Rose : vous croyez qu’il a envie de m’épouser ?

Eric se prépare, Umberto arrive
Umberto : oh excusez moi, vous savez où je peux trouver Simon ?
Eric : Umberto, entrez. Asseyez vous. Simon ne doit pas être loin, je l’ai vu passer il y a 2 minutes
Umberto : ah merci
Eric : pas trop nerveux ?
Umberto : moi ?
Eric : c’est un jour difficile pour vous
Umberto : vous parlez de ?
Eric : Simon dit que vous êtes toujours amoureux de Rose
Umberto : j’ignorais que tout le monde le savait
Eric : oh si tout le monde. Tout le monde le sais
Umberto : dans ce cas je me contenterais d’attendre Simon
Eric : vous ne croyez tout de même pas que vous allez réussir à le dissuader de se marier
Umberto : je sais pas. J’avais l’intention d’essayer mais si vous vous pensez que je devrais pas, j’y renoncerais peut être, ou peut être pas. Tout ce que je sais c’est que j’aime Rose. En vérité je veux l’épouser, je veux l’épouser depuis toujours mais à l’époque où elle aurait voulu se marier on étaient jeune et j’étais encore étudiant. Et je voulais d’abord profiter de ma jeunesse, c’est vrai je voulais pas me caser. Un jour Rose m’a appelé, j’ai d’abord cru qu’elle voulais me faire marcher et qu’elle cherchait qu’a me rendre jaloux. Maintenant c’est plus un jeu, elle s’est décidé à épouser Simon. Elle est toujours décidée à l’épouser n’est ce pas ?
Eric : à ce stade je doute que qui que ce soit puisse l’affirmer. J’ai renoncer à vouloir prendre cette décision à leur place
Umberto : mais, oui mais si vous deviez la prendre à leur place. Qu’est ce que vous leur diriez de faire ?
Eric : de patientez un petit peu, bien évidemment. Il n’y a aucune place pour le doute dans le mariage
Umberto : mais s’ils attendent encore, il y a un risque. Je veux la reconquérir, je l’aime encore
Eric : vous croyez qu’elle vous aime ?
Umberto : j’en suis sur. Mais elle croit que c’est trop tard
Eric : vous ne sauriez pas où est passée l’alliance de Simon par hasard ?
Umberto : non
Eric : il y a chez les Camden, une tradition qui veut que tout les hommes aient une alliance portant l’inscription : tu fais de moi quelqu’un de meilleur. Simon ne fait pas de Rose quelqu’un de meilleur, ni réciproquement. Et a mon avis c’est ce qui devrait être un facteur déterminant pour avoir la certitude que deux êtres sont faits pour se marier. Se faire du bien mutuellement
Umberto : moi j’ai une bonne influence sur Rose. Je le sais. Je n’ai eu qu’un mot à dire pour qu’elle change la date du mariage, qu’elle fasse des excuses à Annie et qu’elle redevienne la Rose d’avant. Celle avec qui j’ai grandi. Je fais d’elle quelqu’un de meilleur
Eric : j’en ai dit suffisamment
Umberto : non, non, non, non, on en a pas encore terminé. Je veux vous entendre dire maintenant de m’opposer à ce mariage
Eric : je n’en ai pas le droit


Annie : ça y est je crois que tout le monde est prêt
Eric : pas moi, accorde moi quelques minutes
Annie : tu es sur que ça va ?
Eric : où est Simon, il faut que je lui parle
Annie : chéri, il est trop tard pour lui parler maintenant
Eric : peut être pas encore
Annie : non il est trop tard. Il n’y a plus qu’une chose à faire, laisser les choses se faire
Eric : accorde moi quelque minute
Annie : tout se passera bien. Quoiqu’il advienne tout ira pour le mieux
Eric : qu’est ce qu'il va se passer Annie ?
Annie : je n’en sais rien. Je n’en ai aucune idée
Eric : bien sur pas plus que moi. Mais voilà à peu près comment je vois les choses, ils sont devant l’autel

Imagination d’Eric, Rose et Simon sont devant l’autel
Eric : répétez après moi, je m’engage devant Dieu à te prendre pour épouse
Simon : je m’engage devant Dieu à te prendre pour épouse
Eric : et à t’être fidèle
Simon : et à t’être fidèle
Eric : dans la maladie et la santé
Simon : dans la maladie et la santé
Eric : la richesse ou la pauvreté
Eric : jusqu'à ce que la mort nous sépare
Simon : la mort ?
Eric : ben oui
Simon : tu veux dire jusqu'à ce que l’un de nous deux meurt ?
Eric : c’est ça l’idée
Simon : c’est dans le texte ?
Eric : oui c’est dans le texte
Simon : jusqu'à ce que la mort nous sépare, je suis pas d’accord
Rose : Simon, tout le monde t’attend
Simon : c’est de la mort qu’il est question, il parle de la mort, c’est sérieux
Rose : il est question de resté uni jusqu'à la mort de l’un de nous deux. Et je te préviens si tu t’avise de ma quitter avant que l’un de nous meurt, je te tuerais
Simon : Rose
Rose : Simon
Eric : alors ta réponse
Simon : je peux pas faire ça. Je suis désolé

Annie : je crois pas que ce sera Simon, à mon avis ce sera Rose
Eric : Rose ou Umberto ? Je t’ai dit qu’Umberto m’avait parlé ?
Annie : oui mais je crois pas que Rose serais capable de plaquer Simon pour Umberto. Même si Umberto décidais de s’opposer au mariage, enfin je l’espère en tout cas. Je crois que Rose à fait récemment un gros travail sur elle même. Je la crois sincèrement attachée à Simon. Je crois qu’elle nous est attachée et je crois qu’elle cherche à grandir et à agir comme il se doit
Eric : au point d’être prête à renoncer à se marier ?
Annie : attend, je vois la scène d’ici

Imagination d’Annie
Eric : par la grâce de Dieu, ces deux  personnes ici présente vont s’unir devant nous. Si quelqu’un dans cette assemblée à une raison valable de s’opposer à leur union, qu’il parle maintenant ou se taise à jamais
Rose : très bien, avant que quelqu’un se lève, parce que j’en connais au moins 1 ou 2  parmi vous qui en meurent d’envie. Je vous déclare, je n’ai pas le droit de faire ça. Je te demande pardon, je te demande pardon mais je ne peux pas. Je ne cherche pas a t’embarrasser et encore moins à me donner en spectacle de cette façon mais cet instant n’en est pas moins embarrassant, ce sera j’espère le moment le plus embarrassant que nous aurons partager. J’ai beaucoup appris en l’espace d’un an, j’ai découvert que je suis trop jeune pour me marier. J’ai découvert que je tiens à finir mes études et à commencer ma carrière avant de me marier. Et j’ai découvert que je ne devais pas fonder une famille avant de me marier. Et j’ai également découvert pour finir que tout le monde peut se tromper, je comprend tout à fait maintenant pourquoi mes parents ont divorcé. Je comprend qu’ils ne soient pas faits l’un pour l’autre, en fait ils ne sont pas du tout fait pour le vie conjugale,je comprend tout ça parce que je ne peux pas me marier maintenant. Ni avec Simon, ni avec quelqu’un d’autre, tu veux bien me
pardonner ?
Simon : oui je veux bien
Rose : tu en es sur ? Tu es sur que tu pourras me pardonner ?
Simon :oui. Pardonne moi de ne pas avoir tout annulé plutôt
Rose : oui
Simon : je t’aime
Rose : moi aussi je t’aime
Eric : que Dieu vous bénisse pour votre sagesse. Tu peux embrasser la fiancée .Et maintenant allons célébrer, ce qui faute de cérémonie de mariage, n’en sera pas moins un événement aussi important

Eric : tu aimes sincèrement Rose, on dirait ?
Annie : oui
Eric : on pourrait passer toute la journée à deviner sur ce qui pourrait t’arriver ou pas mais le seul moyen pour nous de savoir ce qui va réellement ce passer, c’est de commencer la cérémonie
Annie : très bien mais tenons nous prêt comme même parce que tu sais tout peut arriver
Eric : tout peut arriver, ouais, même un miracle peut arriver
Annie : tu m’en diras tant

Imagination d’Eric
Eric : Rose et Simon, dans la mesure où vous, vous consentez tous les deux à vivre dans les liens sacré du mariage et que vous vous êtes promis un amour mutuel. En prononçant ces vœux, je vous déclare à présent
Mary : attendez, arrêtez, arrêtez le mariage, vous ne pouvez pas, arrêtez. Vous ne pouvez pas faire ça
Rose : encore une de tes ex un peu tarée
Simon : non c’est ma sœur. Ca va ?
Mary : ça va  Oh papa
Eric : oh tu as pu venir
Mary : comment ça va ?
Eric : ça fait vraiment plaisir de te voir
Rose : parlez pour vous
Mary : oh Rose je suis désolée mais vous allez faire une bêtise et je sais de quoi je parle, les bêtises ça me connaît
Eric : amen
Simon : je confirme
Mary : cette histoire de mariage, c’est ce qu'il y a de plus sérieux comme contrat et c’est la croix et la bannière pour s’en libérer
Rose : c’est facile, mes parents se sont marié 3 fois
Mary : whaou et ils ont eu des enfants ?
Rose : moi
Mary : oh oui c’est vrai, suis-je bête, pardon. Enfin bref, voilà mon conseil, ne faites pas la même bêtise que moi, les mêmes bêtises que moi. Il
y a tout un monde à découvrir dehors, un monde extraordinaire. Comme ce truc qu’ils ont à l’école, vous savez ce machin  qui ressemble à un ballon, vous savez comment ça s’appelle déjà
Eric : un globe terrestre
Mary : un globe terrestre, c’est ça. Ca c’est génial, les voyages forment la jeunesse alors sortez de chez vous et allez visiter le monde. Et ensuite vous pourrez faire vos bêtises

Annie :  premièrement Mary est un peu plus maligne que tu ne le crois. Deuxièmement elle ne viendra pas et troisièmement il va falloir qu’on se fasse une raison. Peu importe que Simon et Rose se marient, ils ont réfléchi et oeuvré dans ce sens, alors laissons-les faire quoi qu’ils ont décidé
Eric : tu as raison. C’est à eux seuls d’écrire l’histoire de leur vie et si le meilleur dénouement pour eux c’est le mariage et bien soit. J’aurais aimé pouvoir tout annulé mais c’est eux qui décident. Et ils sont responsables de ce qu’il adviendra
Annie : je suis prête et toi ?
Eric : je ne demande qu’a te suivre

Flash-back Annie et Eric font de la plomberie
Annie : tu veux voir le broyeur ?
Eric : je ne demande qu’a te suivre
Annie : c’est là que ça coince, regarde
Eric : tu as fais un stage de plomberie quand tu attendais Simon ?
Annie : non le stage de plomberie c’était Mary et Simon c’était le stage de cuisine
Eric : j’adore cet endroit

A LA RECEPTION

Paul apporte les boisons de Ruthie, Sam et David
Paul : et voilà 3 boissons sans alcool pour les moins de 18 ans
Ruthie : tu travailles pour le resto et le traiteur ?
Paul : non mais je n’étais pas invité à la réception et comme je voulais te revoir, me voilà à ton service uniquement par plaisir
Ruthie : ces écossais sont de vrais charmeurs
Paul : prends en note comme ça tu seras prête quand tu iras là-bas. Votre mère vous a laissé sortir avec ces moustaches ? C’est super
David : on peut plus les retirer
Sam : ça partira avec le temps
Paul : non je vais les retirer c’est facile. J’aurais besoin de ton aide, vous venez avec moi

Matt parle à Eric
Matt : tu as déjà vu une chose pareil ?
Eric : non, jamais vu ça jusqu'à présent
Matt : quelle rigolade, cette émotion, ce suspense
Eric : je suis bien d’accord
Kévin : vous avez un drôle de sens de l’humour
Carlos : ah vous voilà
Eric : ah Carlos
Carlos : je n’ai jamais autant ri à un mariage. Sauf au mien bien sur
Eric : il y a une chance de vous voir renouveler vos vœux ?
Carlos : il y a toujours une chance. Toujours
Eric : comme elle n’a pas pu venir
Carlos : non elle n’a pas pu. Autrement elle ne pourrais pas être à la remise des diplômes
Eric : Mary sera à la remise des diplômes ?
Matt : oui
Eric : Kévin tu savais que Mary devait y être ?
Kévin : on le savait

Sam, David et Ruthie reviennent
Sam : regardez on a plus de moustaches
Annie : ah enfin, mais comment vous avez faits pour les enlever ?
Sam : c’est le nouveau petit-ami de Ruthie qui les a retirées avec du dissolvant
Matt : ah c’est pas bête du tout
Eric : ah du dissolvant
Sarah : on aurait peut être pu y penser plus tôt. Quels genre de médecins nous faisons ?
Ruthie : c’est le dernier jour où je peux vous le dire, vous n’êtes pas encore médecin
Eric : mais vous le serez demain. Félicitations, je suis fier de vous
Annie : nous sommes tous très fier de vous
Matt : merci
Sarah : merci
Matt : nous aussi nous sommes fier de nous
Annie : bon allez j’en peux plus d’attendre, vite dites-nous pour le bébé
Carlos : oh non ne dites rien maintenant. Attendons demain
Eric : Mary viendra pour l’occasion
Annie : non c’est pas vrai
Eric : c’est vrai
Carlos : et oui
Eric : vous avez une annonce à faire vous aussi ?
Carlos : vous le saurez demain
Lucy : alors là je ne tiens plus
Kévin : moi non plus. Ca a été une journée trop stressante. Dit leur maintenant
(Simon et Rose arrivent)
Simon : une minute si quelqu’un a une annonce à faire, on veut l’entendre
Sarah : si Kévin et Lucy le disent maintenant, nous devons en faire autant
Matt : dis leur
Sarah : on va avoir des jumeaux. Des petits garçons
Annie : oh c’est merveilleux
Eric : mon fils
Lucy : des jumeaux, oh j’en reviens pas
Simon : c’est formidable
Matt : je vous tien pour responsable vous deux
Annie : j’assume avec joie la responsabilité. Oh Matt et Sarah, c’est merveilleux, c’est merveilleux
Kévin : dis-leur
Lucy : bon alors voilà, nous aussi c’est un garçon et même 2 garçons, on attend également des jumeaux
Annie : oh c’est pas vrai
Eric : mais c’est incroyable
Matt : c’est de la folie, c’est de la folie
Simon : oh c’est sérieux ?
Carlos : moi aussi
Annie : oh non
Carlos : elle va me tuer quand elle le saura mais Mary et moi on s’est remis ensemble et on attend des filles, des jumelles
Annie : oh non
Eric : oui, oui
Matt : je vais devenir dingue, mon dieu
Annie : oh mon dieu
(le téléphone de Carlos sonne)
Carlos : excusez moi
Calos : bonjour
Mary : bonjour, pourquoi est ce que j’ai tout à coup l’impression que tu viens de gâcher ma surprise ?
Carlos : tu ne vas pas en revenir toi non plus
Mary : je prendrais ça comme un oui
Carlos : j’étais obligé de le faire parce que Matt et Sarah on dit qu’ils attendaient des jumeaux et puis Kévin et Lucy en on fait autant alors je ne
voulais pas être en reste
Mary : tu leurs à dit également que je devais recevoir mon diplômes cette semaine
Carlos : non je préfère t’en laisser l’honneur
Mary : j’aurais bien voulu être là
Carlos : oui je sais chéri, tout le monde aurait voulu te voir mais c’est ta famille, ils comprennent
Mary : je sais
Cette danse est dédiée à Rose et Simon

Simon et Rose dansent
Père de Rose : je peux ?
Rose : merci
Père de Rose : ma chérie
Rose : ça va Simon ?

La mère de Rose vient voir Simon
Mère de Rose : je ne saura te dire quand ni même si nous nous reverrons jamais mais je t’aime. Merci

Rose danse avec son père
Rose : alors tu es content ?
Père : oui
Rose : tant mieux moi aussi
Père : tu m’en vois ravi
Umberto : je peux vous l’emprunter ?
Père : bien sur
Rose : merci papa
Umberto : merci
Rose : ah
Umberto : ça va ?

Simon parle à ses parents
Simon : ils s’aiment que voulez vous ?
Eric : tu crois qu’ils vont se marier ?
Simon : oh oui. Rose ne rêve que de mariage

Lucy danse avec Savannah
Lucy : allez viens danser
Kévin : fait moi voir comme tu danses
Lucy : danse avec maman chérie

Paul à Ruthie : tu veux venir danser ?

Eric à Annie : tu m’accordes cette danse ?

Sandy arrive avec Aaron
Simon : Sandy, je suis content que t’ai changé d’avis, merci d’être venue
Sandy : oui Rose m’a appelée
Simon : tu as tout manqué
Sandy : ça c’est bien passé ?
Simon : non nous ne sommes pas allés à l’église. On pouvait pas. Ca collait pas
Sandy : elle ne t’a pas parlé de moi ?
Simon : non
Sandy : ni du bébé
Simon : non le bébé va bien ?
Sandy : oui il va très bien. Mais Simon il faudrait qu’on discute

On voit chaque personnage de la famille Camden, à la saison 10 et à la saison 1

Script rédigé par Audrey

 
     

Attention, tous les documents présents sur ce site sont soumis aux règles du Copyright. Toute copie totale où partielle est interdite et passible de poursuites.

©2001-2012 Johanna Benard (créations en Flash par François)