Saison 1 en VF



Commandez le coffret sur le site de la FNAC
 
     
     
 
6.18 "La bague au doigt"



A télécharger en VF
 
     
     
 
Script de l

Script de l'épisode 10.21 - Au revoir...


Dans la chambre d’Eric et Annie
Annie : bonjour chéri
Eric : bonjour
Annie : tu es réveillé depuis longtemps ?
Eric : des heures
Annie : c’est le mariage qui te rend nerveux ?
Eric : oui sûrement, j’arrive pas à croire que Simon va se marier
Annie : on devrait se lever
Eric : tu as raison, on devrait
Annie : c’était quand notre dernière grasse matinée ?
Eric : je crois que ça fait bien longtemps. Tu me demande depuis quand on n'a pas traîné au lit ? Ca fait bien longtemps
Annie : peut être qu’on devrais y remédier
Eric : c’est une idée
(quelqu’un frappe à la porte)
Annie : entrez
Eric : oh non pourquoi est ce que tu as dis ça ma chérie ?
(les jumeaux entrent)
Annie : oh regarde-les
Sam : on est prêts pour le mariage
David : oui nous sommes prêts depuis longtemps
Annie : le mariage a lieu demain
Eric : ouais
Annie : pas aujourd’hui
Sam : mais il y a une répétition aujourd’hui
Annie : oui mais vous n’avez pas besoin de costumes pour la répétition. D’accord ?
David : ce serait bien si on pouvait les porter aujourd’hui, on se trouve très bien avec
Annie : oui vous l’êtes, vous êtes très beau. Mais vous devez attendre demain, allez vous changer je vais vous aider pour les costumes. Nous allons nous lever
Eric : non pas question
Sam : tu peux préparé le petit déjeuner quand on sera changés
Annie : bien sur. J’allais justement me lever et préparer le petit-déjeuner
Annie : non pas question
(Kévin arrive avec Savannah)
Kévin : ah vous êtes réveillés. Savannah et moi on est venus prendre le petit-déjeuner avec vous
Annie : euh oui qu’es ce que vous voulez pour le petit-déjeuner ?
Eric : est ce qu’on a le choix ?
Annie : je crains que non
(Lucy arrive)
Lucy : et je me demandais où vous étiez tous passés
Kévin : on était en train de discuter du petit-déjeuner
Eric : dis donc Lucy quand tu étais petite est ce que tu te souviens de ce que tu avais l’habitude de préparer pour le petit déjeuner, les samedis matin où ta mère et moi restions au lit
Lucy : hum laisse moi réfléchir, chacun préparait son petit déjeuner alors que vous étiez en train de … de dormir très bien, d’accord, allez dehors, on va préparer le petit-déjeuner comme au bon vieux temps
Eric : merci Lucy
(Lucy, Kévin, Savannah et les jumeaux partent)
Eric : peut être qu’on est un peu trop vieux pour ça
Annie : jamais de la vie

GENERIQUE

Dans la chambre d’Eric et Annie
Flashback  http://famillecamden.free.fr/videos/extraits/extr1_1.avi

Annie : où est passé tous ce temps ?
Eric : je n’en sais rien. Mais il semble passer de plus en plus vite
Annie : je ne me sens pas vieillir
Eric : moi non plus
Annie : les quelques temps mon chéri je revois les années qui viennent de s’écouler et notamment le jour où maman nous a appris qu’elle était atteinte d’une leucémie. Jusqu'à ce moment là tu sais, pour moi le monde était parfait
Eric : c’était la fin de notre innocence
Annie : oui c’est ça tu as raison. Même après avoir eu mes 5 enfants, je ne me sentais pas vraiment adulte jusque je ne perde ma mère. Je sais qu’elle aurait aimé être présente au mariage de son petit-fils
Eric : oui je suis sur qu’elle est avec nous par l’esprit
Annie : excuse moi ces dernier temps je passe d’un sentiment à un autre
Eric : je comprend moi aussi, j’ai vraiment l’impression d’être en conflit permanent avec moi-même. Je veux que Simon épouse Rose et la minute d’après je ne veux plus qu’il épouse Rose. J’espère qu’il va nous téléphoné pour tout annuler,
Annie : je suis tout comme toi. Ce n’est pas que je désire l’un plus que l’autre c’est que je passe d’un sentiment à l’autre. Tu sais je suis pour ou
contre avec la même passion, l’heure ou le jour où on me le demande
Eric : alors est ce qu’on ?
Annie : évidement

Simon dort, Rose vient le réveiller
Rose : Simon, Simon, Simon Camden comment est ce que tu peux dormir ?
Simon : j’ai pratiquement pas fermé l’œil de la nuit
Rose : moi je suis en forme. On se retrouve ce soir à la répétition. La répétition de notre mariage, je pensais que ça n’arriverait jamais. J’ai
l’impression qu’on attends depuis toujours
Simon : c’est vrai, cependant j’ai pas vu le temps passé
Rose : c’est un bon signe. Bon faut que j’y aille je dois passer prendre mes parents à l’aéroport puis Umberto ensuite je les emmène à l’hôtel et je te retrouve à l’église
Simon : d’accord
(ils s’embrassent)
Simon : conduit prudemment
Rose : bien sur
Simon : je t’aime
Rose : je t’aime moi aussi. Simon j’ai quelque chose à te dire
Simon : d’accord mais me dit rien d’important nous allons nous marier
demain. Toujours d’accord ?
Rose : oui tout à fait d’accord
Simon : bien. Tu veux que je devine ? D’accord mais j’ai pas beaucoup dormi
Rose : j’ai du retard
Simon : pourquoi tu me dis pas ce que tu voulais me dire, je le sais déjà que t’es en retard
Rose : c’est ça que je voulais te dire
Simon : tu parles d’une grande nouvelle. Du retard comme … Alors ce que tu voulais me dire c’est que tout les deux
Rose : je suis pas sure mais
Simon : quand en seras tu sure ?
Rose : j’en sais rien, on pourrait le savoir aujourd’hui mais je préfère attendre quelque jours ou une semaine
Simon : toute une semaine ?
Rose : je me trompe peut être mais j’ai eu comme un pressentiment ce matin et il est possible que ce soit le stress du mariage
Simon : mais ce serait une sacré surprise n’est ce pas ?
Rose : je t’ai dis que nous prenions un risque
Simon : oui c’est vrai je dis pas le contraire et oui nous avons pris un risque et maintenant nous allons avoir un bébé et nous allons avoir un bébé. Nous allons avoir un bébé
Rose : t’enthousiasme pas trop Simon, je n’en suis pas encore certaine et en tout cas je suis heureuse que tu ne sois pas fâché contre moi
Simon : je peux pas être fâché avec la femme dont je suis amoureux et avec laquelle je veux passer toute ma vie et puis toute façon nous voulons des enfants alors pourquoi pas maintenant ?
Rose : c’est un peu effrayant n’est ce pas ?
Simon : ouais c’est un peu effrayant
Rose : mais on est tous les 2
Simon : Tous les 2
Rose : très bien bon je dois partir maintenant
Simon : d’accord
(ils s’embrassent)

Flash-back Simon fait une prière : mon Dieu merci pour ce repas, si vous existez vraiment, vous trouverez le moyen de m’apporter le chien que je veux amen

Simon : Seigneur, cette fois c’est un peu plus compliqué que ça mais vous pouvez m’aider, vous m’avez toujours aidé s’il vous plait, aidez moi
aujourd’hui et demain aussi et chaque jour que vous ferez  parce que je me suis mis dans une situation que je ne peux pas assumer, peut être que tous les futurs marié ressentent ça. J’en sais rien ce que je vous demande c’est de m’aider à faire le bon choix, amen

Lucy habille Savannah dans la chambre
Kévin : pourquoi tu as déplacé le rendez-vous ?
Lucy : c’est pas moi, c’est eux qui m’ont appelé parce qu’ils on eu une annulation
Kévin : et tu as pris le rendez-vous ?
Lucy : j’avais hâte de connaître le sexe du bébé
Kévin : ce sera un garçon
Lucy : tu n’en sais rien
Kévin : je le sais, j’aime autant les filles que les garçons mais je suis sur que c’est un garçon, j’en suis vraiment certains. Je dois être un petit
peu médium
Lucy : et qu’es ce qui te fais penser ça ?
Kévin : t'a qu’a me tester. Demande moi quelque chose
Lucy : comme quoi ?
Kévin : ce que tu veux
Lucy : d’accord. Est ce que Simon veut vraiment se marier ?
Kévin : oui il le veut
Lucy : et Rose ?
Kévin : aussi
Lucy : bien c’est tous ce que je voulais savoir, ça et le sexe de notre bébé
Kévin : c’est un garçon

Ruthie est dans la cuisine, elle prend un médicament lorsque Luc , Kévin et Savannah arrivent
Ruthie : maux de ventre
Kévin : alors on ne te la confie pas salut !
Ruthie : j’ai dis maux de ventre
(Kévin et Savannah vont dehors)
Lucy : pourquoi tu fais ça ? Quand tu parle de certains petit problèmes féminin il est mal à l’aise
Ruthie : et ben c’est son problème pas le mien. Faut bien qu’il s’y fasse, il a une fille. Tu pourras me rapporter des tampon de chez toi ?
Lucy : pourquoi tu ne vas pas les chercher toute seule ?
(Kévin entre)
Ruthie : chaque fois que je veux un tampon ?
(Kévin repart)
Ruthie : où est ce que vous allez ?
Lucy : nous allons connaître le sexe du bébé
Ruthie : c’est un garçon
Lucy : pourquoi tu dis ça ?
Ruthie : Kévin le dis, il en est sur. Je croyais que tu savais
Lucy : personne ne sais, nous allons le découvrir aujourd’hui et le dire à tout le monde
Ruthie : garçon
Lucy : tu peux garder Savannah ? Maman à un million de choses à faire et nous ne serons pas long, une heure ou 2 tout au plus
Ruthie : oui d’accord
Lucy : Kévin
(Kévin entre)
Ruthie : maux de ventre, je garde la petite
(Ruthie prend Savannah à bras, elle pleure. Kévin et Lucy sortent)
Kévin : pourquoi est ce qu’elle me fais toujours ça ? Tu devrais lui parler. Je suis sur que tu n’étais pas comme ça au même age qu’elle
Lucy : non je n’étais pas comme ça. Est ce que je t’ai déjà parlé de mes règles ?
Kévin : non je crois que j’ai réussi à éviter ce sujet
Lucy : nous en parlerons dans la voiture
Kévin : c’est ce que tu veux ?
Lucy : oui j’y tiens

Flash-back Ruthie découvre Lucy en prend de faire le poirier :
Ruthie : qu’es ce que tu fais ?
Lucy : je deviens une femme laisse moi tranquille
Ruthie : ça t’aide d’avoir la tête en bas
Lucy : Mary m’a dit de faire ça d’accord ?
Ruthie : d’accord
(Eric arrive)
Eric : mais qu’est ce qu’elle fais ?
Lucy : papa non
(Lucy s’enfuit dans la salle de bain)
Ruthie : elle deviens une vraie femme
Eric : Lucy c’est papa, tu te souviens de moi, le type qui t’a acheté une poupée anatomique par erreur. Allez on va pas laisser cette histoire gâcher nos rapport, ouvre. Il n’y a aucune raison que tu sois gênée ma chérie. D’ailleurs je voulais te demandé est ce que tu as déjà eu tes réglés ? Parce que ce serait ta …
Lucy : va-t-en

Ruthie fais marcher Savannah
Ruthie : tu sais ta maman faisait toujours de drôle de choses. Oh qu’es ce que j’ai mal aux ventre, j’espère que ce sera passé pour mon départ en Ecosse. (elle chante) Où tu prends la route de la colline moi la route de la vallée je serais en Ecosse avant toi et moi (Eric arrive et chante avec Ruthie) et mon grand amour on ne se quittera plus jamais et nous vivrons heureux sur le Loccoma
Eric : qu’es ce qu’il y a ?
Ruthie : je garde Savannah, Lucy passe une écho pour connaître le sexe du bébé
Eric : ah bien. C’est un garçon
Ruthie : selon Kévin
Eric : ouais. Tu es toute palote
Ruthie : douleur
Eric : ah tu as besoin de quelque chose ? Aspirine ?
Ruthie : des tampons
Eric : d’accord je mets ça sur ma liste avec mes autres course. Une grosse boîte, normal sans parfum, simple
Ruthie : exactement
Eric : très bien je m’en occupe. Oh eh ta mère m’a dis de te demandais si tu avais prévue d’inviter un cavalier pour le dîner de ce soir
Ruthie : non
Eric : tu espérais que Martin viendrait ?
Ruthie : Martin qui ? C’est terminé d’accord ? J’ai définitive tiré un trait
sur ce garçon et Sandy vient de se défiler, elle ne viendra pas
Eric : euh oui, le bébé vient d’avoir sa première dent, très précoce à 3 mois
Ruthie : une dent ?
Eric : oui c’est ce que Sandy à dit à Lucy
Ruthie : ah
Eric : je croyais que les secrets c’était ton domaine
Ruthie : tous ce que je sais c’est qu’elle pense que Rose se sentirait mieux si elle et son bébé, ne lui piquaient pas la vedette alors elle à trouvé
cette excuse pour ne pas venir, je pense qu’elle ne veut pas que son petit Aaron ne soit pas le centre d’intérêt le jour du mariage
Eric : je vois
Ruthie : j’en suis pas si sure mais Rose est vraiment très jalouse. Rose veut se que Sandy a. Rose veut un bébé, je parie que Rose va bientôt être enceinte
Eric : d’accord, d’accord c’est beaucoup trop tôt pour ce genre de pensées.
Rose et Simon ont encore une année de fac et Simon veut continuer
Ruthie : et bien apparemment ses études ne le préoccupent pas beaucoup, parce qu’il n’a rien prévu pour la rentrée scolaire
Eric : ce n’est pas très important en revanche avoir un bébé ça, c’est important. Ca prend énormément de temps et ça pourrait surtout remettre en cause la vie et la carrière de Simon. Est ce que Rose t’a déjà parlé d’avoir un bébé tout de suite ?
Ruthie : non
Eric : qu’est ce que tu en pense et qu’est ce que tu sais ?
Ruthie : je ne sais absolument rien sur rien
Eric : mais bien sur que si qu’est ce que tu sais ?
Ruthie : tout ce que je sais c’est que Rose veut vraiment être certaine que Simon veut vraiment l’épouser. Et je sais aussi qu’elle a peur qu’il se rétracte et lui il a également peur qu’elle se rétractue. Je sais qu’elle voulait être apprécié de la famille, elle fais des efforts pour être gentille, elle le fait pour Simon mais aussi pour nous si tu veux mon avis, je la crois capable de faire un enfant juste pour garder Simon et pour nous
garder
Eric : on va dire que c’est la douleur qui te fais parler comme ça

Lucy et Kévin reviennent de l’échographie
Lucy : je n’arrive pas à y croire
(ils s’enlacent)
Kévin : je t’aime Lucy
Lucy : moi aussi je t’aime. Mais nous ne dirons rien avant le mariage, je veux que rien ne perturbe cette belle journée
Kévin : oh j’en sais rien Lucy, je ne sais pas si nous pourrons garder ça secret pendant 2 jours
Lucy : oui je sais bien mais essayons d’attendre d’être à New-York et lorsque nous seront avec Sarah et Matt et Ruth et le colonel. J’ai envie
d’annoncer la nouvelle quand la famille sera réunie
Kévin : d’accord mais ça ne t’ennuis pas si je demande à ma mère, mon frère et à Frank de nous rejoindre à New-York. Ils n’iront pas à la remises des diplôme mais ils viendront au dîner, j’ai hâte de leur annoncer
Lucy : oui tous ce que tu veux, tu peux tous me demander
(Elle le serre trop fort)

Flash-back Ruthie, Lucy et Mary dansent
Ruthie : je te l’avais dis
(Eric arrive)
Ruthie : coucou papa
Mary : dis lui
Eric : alors ? Est ce que je dois comprendre que l’heure et aux félicitations ma chérie ? Alors toute mes félicitations, c’est très important pour toi. Tiens j’ai une idée pourquoi maman toi et ta sœur Mary vous n’iriez pas au restaurant pour fêter cet évènement ? Seulement vous 3, les 3 femmes de la maison. Mon cadeau

(Simon frappe à la porte)
Simon : eh salut
Lucy : salut Simon
Simon : qu’est ce qu’il y a ?
Lucy : rien du tout, nous sommes heureux c’est tout, c’est une merveilleuse journée, ce soir il y a la répétition, demain le mariage et waouh
Simon : oui waouh

Rose reproche à Umberto de ne pas l’avoir épousée
Rose : je sais pas ce qui s’est passé
Umberto : oui mais ça s’est passé. Il a suffit d’une fois. Tu vas être une super maman
Rose : j’espère. Je crois pas qu’il était content quand je lui ai dis. Je crois qu’il attendais que je lui dise que je ne pouvais plus l’épouser
parce que j’étais encore amoureuse de toi
Umberto : c’est vrai ? T’es encore amoureuse de moi Rose ?
Rose : qu’est ce que ça change maintenant ?
Umberto : j’en sais rien ça peux changer quelque chose ?
Rose : non. Tout ça c’est ta faute, t’avais dit que tu m’épouserais. T’étais mon petit copain, j’ai fais l’amour avec toi. Et je ne voulais pas avoir de rapport sexuel avec quelqu’un d’autre, et puis tu m’as laissée tomber
Umberto : désolé t’avais 18 ans et moi 19. On étaient trop jeunes
Rose : pas trop jeunes pour faire l’amour. Alors pourquoi trop pour ce marier ?
Umberto : désolé Rose je
Rose : toutes ces années avec ta famille. J’adorais ta famille
Umberto : eux aussi ils t’aiment mais 19 ans. Tu voulais que je t’épouse à 19 ans ?
Rose : oui, tu aurais du
Umberto : Rose tu as seulement peur de ce qui va se passer mais ça va aller. Toi et Simon vous vous aimez. Simon c’est un chic type et toi t’es la plus gentille fille du monde

Simon veut parler à Lucy de Rose
Simon : j’espère que ça va aller
Lucy : tu n’en as pas l’air sur Simon, je pense que Rose est simplement un peu stressée à cause du mariage
Kévin : comme c’est un sujet avec lequel je suis un peu mal à l’aise, du moins quand il ne s’agit pas de ma femme et de moi je vais faire un tour
avec Savannah
(Kévin part)
Lucy : Simon je me sentais très stressée moi aussi avant d’épouser Kévin mais j’en ai parlé avec Matt
Simon : mais malheureusement Matt n’habite plus ici
Lucy : il voudrait bien venir mais lui et Sarah ne peuvent pas prendre un vol pour Glenoak et puis ensuite reprendre un vol pour New-York le jour
suivant, ça fait un peu juste
Simon : il ont sûrement autre chose à faire que de traverser le pays
Lucy : ouais sûrement
Simon : et Mary elle ne va pas venir non plus parce quelle ne veut voir personne à cause de son divorce. C’est stupide. Pourquoi ils ne veulent pas tirer un traits, au moins oncle Hank et tante Julie seront là
Lucy : eh et bien ils passent par Buffalo chercher Ruth et le colonel pour la remise des diplômes à New-York. Ils sont beaucoup trop vieux pour faire autant de kilomètre tout seuls alors ils ne viendront pas non plus. Mais ils seront à New-York on les retrouvera pour le grand dîner familial comme une mini réception de mariage. Je crois que ce sera leur cadeaux pour vous 2
Simon : ils avaient pas dis qu’ils allaient venir ?
Lucy : désolé
Simon : génial. Personne ne veut venir. Personne ne trouve ça assez important pour se déplacer
Lucy : c’est peut être un peu de votre faute
Simon : c’est à dire
Lucy : je crois que personne n’est vraiment enthousiasme vis à vis de votre relation et puis toi et Rose, vous n’êtes pas ensemble depuis très
longtemps. Alors peut être que …
Simon : personne ne pensait qu’on irait jusqu’au bout
Lucy : ouais peut être
Simon : je vais très bien le gérer, je pense
Lucy : tu pensais le gérer jusqu'à ce que Rose te surprenne ce matin ?
Simon : ouais c’est exact. J’étais persuadé de le gérer
Lucy : et alors ?
Simon : alors maintenant j’ai la trouille. J’espère que ça va aller
(Ils s’enlacent)
Simon : tu sais je me souviens des conversations avec les parents et en particulier celle à propos des relations sexuelle avant le mariage
Lucy : hum oui beaucoup de conversations, beaucoup, beaucoup, beaucoup de conversations
Simon : je crois que j’ai enfin compris ce qu’ils voulaient nous dire
Lucy : mieux vaut tard que jamais
Simon : quoiqu’il en soit, demain je vais l’épouser et j’aime Rose et je veux avoir des enfants avec elle mais
Lucy : mais aujourd’hui ça te donne l’impression de ne pas contrôler la situation. Le mariage est un engagement important et avoir des enfants est encore plus important. Alors c’est absolument normal de se sentir un peu nerveux voir même très nerveux et même effrayé mais le bon côté des choses c’est
Simon : l’excitation. Et c’est aussi ce que je ressent je suis excité. Et terriblement effrayé aussi
Lucy : oh ça va aller
(ils s’enlacent)
Simon : bon je vais retourner chez moi
Lucy : est ce que tu vas en parler à papa et à maman ?
Simon : non je ne crois pas, je pense que je suis assez vieux pour me marier et assez vieux pour être père en dépit de ce qu’ils pensent
Lucy : oui en tout cas, si tu veux parler, ma porte est grande ouverte
(Simon part, Lucy appelle Matt)
Lucy : Mattt, Sarah salut c’est Lucy, je suis impatiente de vous voir pour la remise de vos diplômes et Matt, si tu as un peu de temps soit gentil est ce que tu peux appelé Simon ? Tu ne seras pas là ce soir et tu sais demain non plus et demain est un jour très important pour lui. Il est très nerveux et il me rend nerveuse alors salut

Simon arrive dans la cuisine
Annie : ah tu es là mon chéri, j’allais justement sortir, je voulais voir
Lucy. Comment vas-tu ?
Simon : je vais très bien, je t’assure
Annie : je n’arrive pas à le croire que mon Simon va se marier
Simon : tu es d’accord pour que je me marie ? C’est important pour moi
Annie : Simon je suis d’accord et tout est prêt pour la répétition du dîner
chéri. Oh est ce que tu veux qu’on emmène Happy ?
Simon : ouais les jumeaux vont s’en occuper
Annie : c’est ce que je pensais aussi. Rose sera d’accord tu crois ?
Simon : je suis sur que oui
Annie : et si elle ne l’est pas, on pourras toujours la ramener ici après l’église. Il faut que tout soit parfaits et les répétition sont faites pour
ça
(ils s’enlacent)
Annie : est ce que tu as faim ?
Simon : ouais, mais que tu le crois ou non je peux me préparer un sandwich tout seul
Annie : j’en suis persuadée. Est ce que nous verrons Rose cet après midi ou nous ne la verrons que ce soir ?
Simon : nous devons la retrouver à l’église en ce moment elle est à l’hôtel elle attend son père, sa mère, leurs ex et son ex Umberto
Annie : alors il sera présent ? D’accord tu l’aimes bien n’est ce pas ?
Simon : c’est un gentil garçon
Annie : bon et bien j’ai hâte de le voir
(Annie part)

Flash-back Simon parle du chien avec Annie :
Simon : pendant des années, je n’étais qu’un bébé et j’avais besoin d’une attention permanente mais c’est fini et je peux avoir un chien sans que tu en ai besoin de t’en occuper
Annie : je vois
Simon : je le nourrirais, je l’emmènerais ce promener, il n’y aura pas de problème
Annie : Simon, mon trésor, le problème est que ton père et moi nous en avons parlé et la décision à été claire, pas de chien
Simon : heureusement pour moi tu changes souvent d’avis

Simon voit Happy descendre dans la cuisine
Simon : eh Happy
(Eric arrive)
Eric : bonjour Simon. Ta mère m’a dit que tu étais là
Simon : tu te souviens du jour où j’ai eu Happy ?
Eric : évidemment oui
Simon : tu m’as fais toute une leçon sur mon irresponsabilité par rapport aux autre animaux que j’avais eu. J’ai eu un hamster russe et un élevage de fourmis et un poisson rouge
Eric : oui je m’en souviens
Simon : mais quand j’ai eu Happy c’était différent. J’étais responsable, j’ai pris soin d’elle. Je m’en occupais le matin ensuite j’allais à l’école
et je la promener tout les jours
Eric : où est ce que tu veux en venir ?
Simon : je me disais qu’il fallait que je sois aussi responsable avec mes autres relations que je l’ai été avec celle ci. Mon mariage je dois être
responsable en tant que mari et père
Eric : tu essayes de me convaincre moi ou te convaincre toi ?
Simon : ni l’un ni l’autre. Je dis simplement que je suis prêt, je suis prêt à me marier
Eric : tant mieux. C’est ce que tu vas faire
Simon : ouais c’est vrai. Tu penses que je suis responsable ?
Eric : tu as l’air d’en douter ? Pourquoi ?
Simon : tu es d’accord avec ce mariage ? J’ai besoin de savoir c’est toi qui va nous marier et je ne veux pas que tu t’y oppose en plein milieu de la cérémonie
Eric : non en fait je ne demanderais pas si quelqu’un s’oppose à ce mariage. Ce n’est plus systématique de nos jours. Ah moins bien sur que Rose et toi vous désireriez que je prononce cette fameuse phrase
Simon : c’est juste que c’est la tradition et on fait un mariage traditionnel alors
Eric : si c’est ce que vous voulez tout les deux, je le ferai. Quelqu’un pourrais s’y opposer ? Ou est ce que tu espère que quelqu’un s’y oppose ?
Simon : non papa ce n’est pas ce que je désire
Eric : bien
Simon : de plus ça ne changeras rien si quelqu’un le faisais
Eric : Rose et toi vous n’attendez pas ? Vous n’allez pas ? Elle est enfin je veux dire vous n’allez pas avoir un enfant ?
Simon : Kévin te l’a dit ?
(Kévin arrive avec Savannah dans les bras)
Kévin : non j’ai rien dit

A la répétition, Annie discute avec la mère de Rose
Mère : c’est une situation un peu étrange
Annie : ils seront là d’une minute à l’autre. Ils sont allés déposer Happy à la maison
Mère : je ne parlais pas de ça. Je pensais qu’ils allaient annuler le mariage
Annie : vraiment ?
Mère : absolument oui. Rose a vraiment peur de faire des erreurs, elle à toujours été comme ça. Plus on fais d’erreurs plus on apprend. Et je suis assez douée en ce qui concerne les mariages. Je plaisante
Annie : oh euh oui très drôle
Mère : combien de fois avais vous été mariée ? Je plaisante
Annie : bien sur. Je suis un petit peu nerveuse, vous savez c’étais impressionnant de les voir tous les 2 à l’église et même s’il ne s’agissait
que d’une répétition, le vrai mariage à lieu dans 24H. Je pense qu’ils vont très bien le gérer, je veux qu’ils réussissent à le gérer. Simon aime
sincèrement Rose et nous l’aimons nous aussi
Mère : elle est gentille. Un autre verre. Parlez moi un peu de votre mariage
Annie : oui elle est gentille
Mère : elle manque d’assurance et d’affection et si elle pense que le mariage va arranger ça elle à tord. A vous êtes au courant, elle vous a dis
qu’elle avait du retard
Annie : oui Simon m’en a parlé
Mère : elle a peut être menti
Annie : menti ? Mais pourquoi aurait-elle menti sur ce sujet ?
Mère : je n’en sais rien, peut être pour être certaine que Simon l’épouse. Allez parler moi de votre mariage
Annie : il n’y a pas grand chose à dire
Mère : vous avez eu 7 enfants il doit en avoir beaucoup au contraire. Et d’après Rose vous et votre mari, vous êtes toujours aussi amoureux ?
Annie : je crois
Mère : j’ai entendue dire que les personnes qui ont une religion, s’attachent plus au spirituel
Annie : et bien j’imagine oui c’est bien possible

Eric discute avec le père de Rose
Père : j’ai hâte de dîner,  ces amuse-gueule sont délicieux. Bon choix de restaurant
Eric : oh merci. Mais tout le mérite revient à Rose et Simon, ils ont tout organisé. Ils ont pensé que le dîner ici à l’hôtel sera plus pratique pour tout le monde et surtout pour vous. Ca a été très gentil de la part de Rose de changer ses projets de façon a ce que nous puissions aller à la
remise de diplômes de Matt
Père : cependant ça ne change pas grand chose. J’aurais préférer qu’ils annulent
Eric : oh
Père : oui j’ai essayé de leur en parler
Eric : je n’en savais rien
Père : elle est trop jeune et lui aussi
Eric : oui ils sont tous les deux un peu jeunes, je pensais qu’ils attendrait l’année prochaine, à la fin de leur scolarité mais
Père : mais elle ne voulait pas attendre. Elle m’a dit qu’il était possible qu’elle soit enceinte mais personnellement j’en doute. C’est une jeune femme intelligente, elle n’aurait pas fait ce genre d’erreur. Je crois qu’elle a dit ça pour être certaine d’épouser votre fils
Eric : ah
Père : question mariage je n’ai pas de conseils à lui donner, j’en suis à mon quatrième.
Eric : ah oui
Père : exactement je me marie la semaine prochaine. Je n’ai pas invité ma fiancée, je ne voulais pas perturber Rose. Rose vous a dit que sa mère et moi on a été mariés plusieurs fois ?
Eric : elle l’a dit oui et elle nous a dit qu’elle était déterminée à réussir son mariage avec mon fils
Père : sincèrement vous ne pensez pas qu’ils auraient d’abord du vivre ensemble ? Aujourd’hui ils seraient peut être séparés
Eric : euh peut être
Père : vous pensez que c’est trop tard de leur suggérer d’annuler et de vivre ensemble ?
Eric : je ne suis pas vraiment pour qu’ils vivent ensemble
Père : ah je vois oui. J’ai vécu avec ma première épouse, ma seconde et ma troisième épouse
Eric : et la dernière en date ?
Père : ma fiancée actuelle vit encore chez ses parents mais de temps en temps elle vient chez moi
Eric : ah ses parents
Père : ne vous faites pas de fausse idée, elle n’est pas si jeune que ça. Elle est suffisamment vieille
(Eric se retourne et voit Annie boire un verre de champagne)
Eric : vous permettez une petite seconde je reviens

Annie et la mère de Rose continuent de discuter lorsque Eric arrive
Annie : et bien personnellement je suis très heureuse d’être mariée à cet personne de ma vie
Mère : mais ce n’est pas horrible ?
Annie : bien sur que non. La ménopause c’est un grand moment de liberté je vous assure
Eric : excusez moi de vous interrompre mais j’ai besoin de te parle de quelque chose à propos de la cérémonie
Mère : oh pas de problème
(la mère de Rose part)
Annie : qu’es ce qu’il y a ?
Eric : il pense que Rose à menti a tout le monde à propos de
Annie : ah c’est ce qu’elle pense aussi

Les parents de Rose
Père : est ce que tu t’amuses ?
Mère : ce n’est pas si mal. Et puis de toute façon on ne les verra plus après demain
Père : est ce que Rose t’a dit que elle était peut être enceinte
Mère : oui elle ne l’a dit . Tu crois qu’elle a dit ça à toi et pas à moi
Père : oui je le crois. Je lui parle plus souvent que toi
Mère : oh c’est vrai tu l’as vu il y a 6 mois quand toi et ta c’était ta 3e épouse, oui vous avez vendue la maison
Père : d’ailleurs à ce propos désolé pour ton mari
Mère : je te remercie. Tu sais je doute que Rose attende un enfant
Père : j’en doute aussi
Mère : tu n’en doutais pas jusqu'à ce que j’en doute
Père : si, j’en ai doutais au moment où elle l’a dit
(Lucy et Kévin arrivent)
Lucy : bonsoir alors tout ce passe bien ?
Mère : vous trouvez ?
Lucy : pas vous ?
Père : nous nous demandons pourquoi ils ne sont pas arrivés ?
Mère : alors euh Kévin que faites vous dans la vie ?
Kévin : je suis père au foyer
Père : quoi ?
Mère : euh oui c’est très à la mode
Lucy : et je suis encore enceinte
Père : fille ou garçon ?
Lucy : et bien nous venons tous juste de l’apprendre mais nous préférons l’annoncer demain après le mariage

Ruthie est assise à une table avec Sam, David et Savannah à côté
Ruthie : bonsoir
Paul : Australie ? Tu es australienne ?
Ruthie : oh non. Je suis d’ici mais je vais allez en Ecosse
Paul : tu verras c’est un très beau pays
Ruthie : tu connais ?
Paul : je suis d'Edinburgh
Ruthie : tu es Ecossais ?
Paul : oui je m’appelle Paul
Ruthie : Ruthie, je vais faire un stage de poésie à Edinburgh
Paul : je suis désole d’apprendre ça
Ruthie : pourquoi tu m’aimes pas ?
Paul : ce qui ne désolé c’est de savoir que tu ne seras pas ici. Quel age as-tu ?
Ruthie : j’ai 16 ans
Paul : d’accord et c’est ton bébé ?
Ruthie : non c’est ma petite nièce, je te présente Savannah et toi quel age as-tu ?
Paul : 17 et je vais au lycée à Glenoak. Mes parents tenaient à ce que je passe une année ou 2 en Californie c’est pour ça
Ruthie : mais je suis encore là 2 semaines
Paul : alors tu veux bien sortir avec moi samedi prochain ?
David : c’est pas possible
Sam : c’est notre grande soeur
Ruthie : ça suffit, d’accord pour samedi
Paul : vous pourrez venir vous aussi ?
David : c’est vrai ?
Paul : bien sur j’ai pas l’intention d’embrasser votre sœur à notre premier rendez-vous. Alors tu me donnes ton numéro ?
Ruthie : bien sur
(Ruthie lui donne son numéro et Paul part)
David : il est gentil
Ruthie : et plutôt mignon
Sam : peut être que tu vas l’épouser
Ruthie : oui peut être
David : est ce que tu peux nous dessiner des moustaches
Sam : oui on s’est pas amusés à faire ça depuis longtemps
Ruthie : oui viens par là
David : tu crois que Simon et Rose vont se marier ?
Ruthie : oui probablement
David : il va me manquer
Sam : ah moi aussi
Ruthie : oui mais Simon habite tout près de nous et après aussi
David : alors il ne te manque pas ?
Ruthie : si il me manque, il me manque beaucoup. Quand nous étions petits Simon et moi nous étions toujours ensemble, comme vous deux

FlashBack Simon et Ruthie veulent apprendre des tours à Happy
Ruthie : tu lui apprends des tours ?
Simon :je ne sais pas
Ruthie : j’peux lui montrer si tu veux
Simon : d’accord. Allez viens d’accord, allez regarde Ruthie, regarde
Ruthie : salut c’est moi Ruthie
Simon : ok t’es prête ?Assis
(Ruthie s’assois et Happy fais la même chose)
Simon : waouh regarde ça. Alors maintenant plus difficile prête ? Allez va y aboie
Ruthie : wouf wouf wouf
Happy : wouf wouf wouf
Simon : bien bonne fille bonne  fille
Ruthie : et moi alors ?
Simon : tu es une bonne fille bonne fille
Ruthie : merci
Simon : d’accord alors maintenant encore plus dur, allonge toi
(Ruthie et Happy s’allonge)
Simon : bien maintenant roule
(Ruthie et happy roulent)
Ruthie : c’est bon regarde
Simon : waouh elle est génial. Quoi ? tu n’est pas géniale ?
Ruthie : si je le suis
Simon : d’accord tu es géniale
Ruthie : merci

Sam : tu sais où ils sont Rose et Simon ? J’ai très faim
Ruthie : je ne sais pas

Annie et Eric
Annie : où sont-ils ?
Eric : j’en sais rien

Le père de Rose regarde sa montre
Lucy : euh je sais pas

Rose et Simon se disputent devant Umberto
Rose : tu l’a dit à tout les gens de ta famille ?
Simon : oui tu l’as bien dit à la tienne, non ?
Rose : oui mais il s’agit de moi
Umberto : les invités attendent
Simon : il s’agit pas que de toi, si tu es enceinte ça ne concerne
Rose : si ça veut dire quoi si ? Tu penses que j’ai mentie c’est ça ?
Umberto : vous pourriez finir dans la voiture
Simon : j’ai pas dis ça, je dis seulement qu’il y a un moyen très simple de le savoir, nous sommes totalement irresponsable
Rose : je ne veux pas savoir d’accord ? Je ne veux pas savoir c’est tout. Qu’est ce qui me dit que tu voudras toujours m’épouser ?
Simon : parce que je veux toujours t’épouser
Umberto : alors c’est réglé allez il est temps d’y aller
Rose : cette idée n’a vraiment pas l’air de te réjouir
Simon : ouais toi non plus

Script rédigé par Audrey

 
     

Attention, tous les documents présents sur ce site sont soumis aux règles du Copyright. Toute copie totale où partielle est interdite et passible de poursuites.

©2001-2012 Johanna Benard (créations en Flash par François)